Informatique territoriale : la belle assoupie attend le web charmant

A la veille des élections municipales, les élus deviennent frileux sur leurs investissements informatiques et internet.

Votre opinion

Postez un commentaire