Il vole le logiciel d’espionnage de son ex-employeur pour le revendre sur le darknet... et se fait prendre
 

Mis sur le carreau, un développeur de l’éditeur israélien NSO est parti avec le code source de Pegasus, un célèbre mouchard utilisé par les forces de l’ordre pour cibler les smartphones. L’homme a été démasqué en quelques semaines.  

Votre opinion

Postez un commentaire