IBM profite de ses relations privilégiées avec les Linuxiens