IBM ajoute la traduction à ses services d'infrastructure

WebSphere Translation Server, le serveur de traduction à la volée du constructeur, reconnaît huit langues et traite jusqu'à cinq cents mots à la seconde.