Google, nouveau Microsoft ?