Freever tire surtout ses revenus du SMS

Même si le marché du Wap a moins le vent en poupe que celui du SMS, Freever adapte ses offres aux deux.

Votre opinion

Postez un commentaire