Fraude à la carte bancaire : le doute ne profite pas au consommateur

Fraude à la carte bancaire : le doute ne profite pas au consommateur
 

Il faut prouver que l'on était bien en possession de sa carte et que l'on ne pouvait pas matériellement effectuer les retraits contestés.

Votre opinion

Postez un commentaire