Fraude à la carte bancaire : le doute ne profite pas au consommateur

Fraude à la carte bancaire : le doute ne profite pas au consommateur
 

Il faut prouver que l'on était bien en possession de sa carte et que l'on ne pouvait pas matériellement effectuer les retraits contestés.