France Télécom veut plus et moins de régulation