Forfait illimité d'AOL : un internaute obtient 1000 francs de dommages et intérêts

Le fournisseur d'accès vient d'être condamné par le tribunal d'instance de Toulouse pour avoir imposé à un abonné au forfait illimité la présence de modulateurs de sessions, limitant la durée de connexion à 30 minutes.