Après avoir siphonné des dizaines de millions d’euros sur des comptes bancaires, les pirates qui exploitaient le botnet Dyreza ont brusquement arrêté leur opérations. La piste se perd en Russie…