Faux outils, vrais ennuis