Facebook
 
LOIC VENANCE / AFP

La plate-forme se servirait de ses services web pour localiser et surveiller des personnes hostiles. Elle tiendrait aussi une liste noire d’employés licenciés et d’utilisateurs vindicatifs.

Votre opinion

Postez un commentaire