Facebook part à la chasse aux annonceurs français

Facebook part à la chasse aux annonceurs français
 

Damien Vincent, directeur commercial pour l'Hexagone, a pour mission de ' monétiser ' les 6 millions d'utilisateurs du réseau social en France.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Nukeit
    Nukeit     

    Si, on peut tchatter en ligne, mais Facebook n'est pas Msn, le but n'est pas de tchatter avec des inconnus, il y a un esprit de "groupes". "J'aime ci, j'aime ça, donc j'ai envie de parler avec des gens qui font ces choses là". et pas n'importe qui. Perso, ça me permet de prendre des nouvelles facilement de mes amis de France et d'ailleurs, sans se faire emmerder par un inconnu en manque de social...

  • herbert44
    herbert44     

    tout à fait d'accord avec coconuts21. inscrit depuis 1 an et recherchant à dialoguer avec des musiciens comme moi, rien d'intéressant, je ne reçois que des propositions d'assister à des concerts, la plupart du temps à Paris, alors que j'habite à st-nazaire! quand à envoyer des petites fleurs ou écrire des conn.., j'ai passé l'âge. conclusion, aucun intérêt, je préfère les sites spécialisés.

  • coconuts21
    coconuts21     

    moi j'ai voulu essayer ya 6mois ,voir comment c'est facebook , mais c'est vraiment nul , ce n'est que mon avis , ce qui leur manque c'est un chat ,

    tout ce qui a c'est des forums pour faire partie d'un groupe mais on peux pas discuter en instantanée , mis a part avec les amis qu'on a ajouté , du coup j'ai creer un profil mais j'y vais jamais , ya du progres a faire pour que ca soit top

Votre réponse
Postez un commentaire