Etats-Unis : les nouveaux opérateurs décimés

Les start-up télécoms américaines tendent, en vain, la main devant Wall Street. Et leurs fournisseurs, les principaux équipementiers, ne savent plus à qui présenter la note.