Espionnage : des pages LinkedIn usurpées pour piéger les administrateurs réseaux

Mis à jour le
Espionnage : des pages LinkedIn usurpées pour piéger les administrateurs réseaux
 

Les services secrets britanniques ont utilisé de fausses pages LinkedIn et Slashdot.org pour pénétrer dans le réseau informatique de Belgacom.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire