En France, tout reste à faire

Tout est bon, sur le Nouveau Continent, pour vendre de la formation. Les universités américaines investissent Internet. Des portails éducatifs destinés à l'enseignement supérieur s'ouvrent. En France, l'offre universitaire en ligne est quasi inexistante. L'Hexagone serait-il à nouveau en retard d'une évolution ?

Votre opinion

Postez un commentaire