Elon Musk et d’autres experts mettent en garde contre les «robots tueurs»

Un exemple de robots tueurs: le système MAARS de l'entreprise Qinetiq
 
Un exemple de robots tueurs: le système MAARS de l'entreprise Qinetiq - DR

Une centaine de responsables d’entreprises et d’experts scientifiques ont écrit une lettre ouverte à l’ONU pour alerter les gouvernements des risques de prolifération d’une telle technologie.  

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • RedGuff
    RedGuff     

    Avec la reconnaissance faciale, on peut au contraire épargner plus facilement les civils qu'avec des mines antipersonnel !
    Une mine tue le premier humain qui passe. Avec la reconnaissance faciale, les robots tueurs épargnent presque tous les humains qui passent.

Votre réponse
Postez un commentaire