Mis à jour le
E-mails et clés USB accusés de polluer
 

L’impact des nouvelles technologies sur l’environnement est loin d’être nul. L'Ademe évalue le bilan carbone d’un courriel à 19 grammes de CO2. A multiplier par le nombre de messages transitant sur le réseau.