Développement: les langages 4G pour applications mobiles sont rares