Des pirates dérobent des données de cartes bancaires grâce à Telegram
 

Plutôt que d’exfiltrer les données volées vers leurs propres serveurs, certains hackers s’appuient désormais sur l’interface de programmation de cette messagerie instantanée.