Des indices fournis par Google et Opera sont à l'origine de l'amende de Microsoft

Mis à jour le
Des indices fournis par Google et Opera sont à l'origine de l'amende de Microsoft
 

Les deux éditeurs ont aidé les inspecteurs de la Commission européenne dans leur traque anti-Microsoft. Mais Google n'a pas intérêt à se réjouir trop vite, car il est également dans leur collimateur pour abus de position dominante.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire