Une voiture autonome Google lors de tests de conduite.
 
Une voiture autonome Google lors de tests de conduite. - cc Jurvetson

Les intelligences artificielles utilisées pour la conduite autonome fonctionnent selon des schémas mais ne sont pas capables de réagir en cas d'imprévu. C'est ce que cherchent à leur apprendre des chercheurs du MIT.

Journaliste

Votre opinion

Postez un commentaire