Cybersécurité: la colère gronde chez les chercheurs, qui trouvent que Microsoft ne paie plus assez.
 

La dernière modification du programme de bug bounty a du mal à passer chez les chercheurs en sécurité, car elle semble réduire de manière substantielle certaines primes.