CS Toulouse dans la tourmente des 35 heures

En grève depuis le 29 novembre, la grande majorité des cadres informaticiens de CS Toulouse (anciennement Compagnie des Signaux) réclame l'ouverture de "vrais pourparlers sur les 35 heures".

Votre opinion

Postez un commentaire