Corel et Inprise annulent leur projet de fusion

L'éditeur canadien, trahi par son cours en Bourse et par des résultats trimestriels décevants, ne peut pas prendre le contrôle d'Inprise