Cisco reste dans le rouge