Cette mémoire cache virtuelle pourrait rendre les processeurs bien plus performants
 
Wafer d'un processeur multicoeur

Des chercheurs du MIT ont imaginé une nouvelle méthode de gestion de la mémoire cache, capable de s’adapter aux spécificités de chaque application. Vitesse de calcul et consommation énergétique s’en trouvent sensiblement améliorées.

Votre opinion

Postez un commentaire