Cette faille zero-day permet de pirater tous les ordinateurs Windows... à distance
 

Grâce un bug dans les bases de données Jet Database, un attaquant peut créer des fichiers malveillants qui, ouverts sur une machine Windows, autorise l'exécution de n’importe quel code.

Votre opinion

Postez un commentaire