British Telecom décapité, la City dépitée

L'éviction du président de BT, pourtant suggérée par la Bourse, a fait chuter le titre à Londres. Les marchés, le nez fixé sur la dette, veulent une réforme.