Brevets logiciels: les opposants remportent une première victoire

Hier, les onze pays européens signataires de la convention de Munich de 1973 ont voté contre une extension au logiciel du système de brevets. La décision d'adopter ou non les brevets logiciels repose désormais sur la Commission européenne.

Votre opinion

Postez un commentaire