« Big Hack » : Bloomberg subit de multiples attaques
 

Les démentis deviennent plus vigoureux, les critiques plus virulentes. Après Apple, c’est au tour d’Amazon de demander le retrait de l’article. Supermicro, pour sa part, souligne une fois de plus que l’article est faux.

Votre opinion

Postez un commentaire