Beenz.com se sépare de sa filiale française

Le haricot rouge (beenz) est passé de mode. La start-up américaine, spécialiste des outils de fidélisation sur Internet, réduit la voilure et se recentre sur le B-to-B. Elle chercherait un éventuel repreneur pour sa filiale française.

Votre opinion

Postez un commentaire