Avec Napster, Bertelsmann tire sa dernière cartouche sur le Net

Malgré 880 millions d'euros de pertes, Thomas Middelhoff, le président de Bertelsmann, refuse de reconnaître l'échec de sa stratégie Internet.

Votre opinion

Postez un commentaire