Au premier signe de reprise, l'investissement B to B va repartir

Confiante dans la reprise des marchés, la Coface compte faire entrer l'assurance crédit dans la culture américaine. Elle s'y emploie déjà...

Votre opinion

Postez un commentaire