Au Maroc, la justice ne badine pas avec les réseaux sociaux

Ces deux adolescents risquent de deux à cinq ans de prison pour
 
Ces deux adolescents risquent de deux à cinq ans de prison pour "atteinte à la pudeur". -

Deux faits divers viennent de montrer que la société marocaine a du mal à suivre le rythme imposé par les progrès des moyens de communications et la liberté d'expression qui en découle.