Attente fébrile pour les opérateurs mobiles français