ATG quitte les couches basses de l'e-business

L'éditeur ne se focalise plus sur son serveur d'applications et mise sur un portail orienté GRC.

Votre opinion

Postez un commentaire