AltaVista.fr victime du premier cybersquatt français

La filiale française du moteur de recherche, ne cache pas sa colère face au piratage de l'adresse AltaVista.fr.

Votre opinion

Postez un commentaire