Alès passe à la TéléAlerte

Depuis mars dernier, la capitale des Cévennes peut gérer les crises (inondations, canicules...) via un service Web. Le système repose sur une interface cartographique, des bases de données et un automate d'appels.