Alain Staron* :"Pour TPS, la télévision interactive n'est pas un argument de vente"