76 % des informaticiens satisfaits des 35 heures

Surprise, les 35 heures enthousiasment les trois quarts des professionnels du secteur. A l'heure où la moitié des entreprises employant des informaticiens auraient déjà signé, c'est une bonne nouvelle pour le gouvernement. Mais cette opinion très favorable, mesurée en février dernier, résistera-t-elle à l'épreuve du temps?