1 000 milliards d'opérations par seconde

C'est la puissance de calcul du Centre informatique national de l'enseignement supérieur à Montpellier.

Votre opinion

Postez un commentaire