En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

Orange s'associe à Lookout pour sécuriser les mobiles Android

Sur LeWeb12, Orange a annoncé un partenariat avec Lookout pour intégrer son application de sécurité sur les smartphones Android qu'il distribue en Europe.

laisser un avis
Le groupe France Télécom-Orange a conclu un partenariat avec l'américain Lookout pour proposer à ses clients à travers l'Europe son application de sécurité mobile, et investit dans l'entreprise par le biais de son fonds de capital-risque, a-t-il annoncé ce mardi 4 décembre. « Nous allons nous associer avec Lookout en embarquant, dès début 2013, l'application dans les terminaux Android qu'on distribue en France, en Slovaquie, en Espagne et en Angleterre », a indiqué à l'AFP Xavier Perret, directeur des partenariats stratégiques de l'opérateur français.

Protection contre les logiciels malveillants

Lookout est une application de sécurité mobile disponible sur smartphones Android et iOS (iPhone) qui permet d'avoir une utilisation plus transparente de son appareil et une protection contre les logiciels malveillants, la perte des données, les menaces relatives à la confidentialité et la perte ou le vol des téléphones. L'application sera disponible en version gratuite avec la possibilité d'avoir des versions améliorées payantes, ou intégrées dans des offres premium.
Parallèlement, Orange annonce « un investissement stratégique dans Lookout via le fonds Orange & Publicis, associé à Iris Capital, qui vient consolider la relation que nous avons avec Lookout et l'étendre au-delà du premier déploiement que nous allons démarrer sur la thématique sécurité mobile », indique M. Perret. Le montant de l'investissement n'a pas été dévoilé.
Lookout, start-up basée dans la Silicon Valley, en Californie, a déjà plus de 30 millions de clients. Sur la seule année 2011, l'application a permis de localiser quotidiennement l'équivalent de plus de 5,5 millions d'euros de téléphones, indique le communiqué. Ce développement va au-delà de la simple sécurité mais consiste à mieux utiliser son smartphone, explique Orange.

Explosion des usages mobiles

Pour M. Perret, après l'explosion des ventes de smartphones, « il va y avoir une explosion des usages, avec des gens qui sauront moins bien utiliser cet outil, et seront moins attentifs vis-à-vis des problématiques de sécurité ». L'opérateur en veut pour preuve ces personnes qui appellent le service après-vente quand il y a un problème sur le smartphone comme l'envoi de SMS surtaxés, ou l'apparition d'un virus qui ralentit le fonctionnement du smartphone.
« Comme pour toute nouvelle technologie, Orange a un rôle clé à jouer pour aider ses clients à tirer le meilleur parti de Lookout et se protéger simplement et sans risque », estime le groupe français.

Pour aller plus loin :
♦ Le communiqué d’Orange

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
IOC : le nouvel or noir des cyberdéfenseurs
Peut-on sécuriser l’open-source ?
Heartbleed : que faire face à la faille de sécurité qui fait mal au coeur ? (vidéo)
Un second bug de Chrome permet d’écouter les conversations de ses utilisateurs
Trois minutes pour transformer une application Android en malware
Cybersécurité, 2013 a vu une explosion des vols de données à grande échelle
Les objets connectés seront le nouveau paradis des malwares
Etude Juniper et Rand : portrait détaillé du marché noir de la cybercriminalité
Orange : Stéphane Richard défend son bilan
Fragilisé, Stéphane Richard devrait malgré tout rester à la tête d'Orange
Google Glass : leur premier spyware prend des photos toutes les dix secondes
La protection des contenus 2.0 est arrivée
Le monde connecté de demain doit-il être centré sur la personne ou sur les objets ?
Des Anonymous, partis à l’assaut d’une banque, hackent le mauvais site…
Orange accueille mille jeunes en alternance pour déployer la fibre et la 4G
Grand Talk : en direct du MWC de Barcelone
Moocs: Orange vise les entreprises avec sa plate-forme de cours en ligne
Mobile: Orange va tester la 4G à 300 MBits/s sur de nouvelles fréquences
La guerre de l’authentification est déclarée
La Snecma aurait été la cible d’une attaque du type point d’eau