En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Un développeur se moque des auteurs du crack de son logiciel

Après avoir découvert un crack mal fichu pour son application, un développeur Mac a envoyé une lettre amusante à The Pirate Bay tournant en dérision les pirates.

laisser un avis
L'histoire, rapportée par TorrentFreak, ne manque pas de piquant. Voici quelques mois, Dmitry Chestnykh, développeur de l'application Mac Mémoire - un élégant journal de bord -, repère sur The Pirate Bay (TPB) un torrent pointant vers le crack de son application.
agrandir la photo
Curieux, Dmitry Chestnykh le récupère pour l'analyser. Et se rend compte qu'il est particulièrement mal conçu. Ni une, ni deux, il envoie une lettre aux administrateurs de The Pirate Bay par le biais du formulaire du site destiné aux  « menaces juridiques ». Mais plutôt que de demander la suppression du torrent, le développeur exige du TPB qu'il le conserve !
Il s'explique, plein d'ironie, « Ce torrent est ridicule. Non seulement il requiert l'installation d'un plug-in APE et génère des clés de licence avec un outil effrayant, mais il contient aussi un "putain" de programme Windows pour vérifier la validité de la version du programme. La section "how-to" dans la description est juste incompréhensible, elle ne sera comprise de personne à part celles qui l'ont écrite. Clairement le "cracker" Minamoto a fait un boulot de paresseux, il ne sait pas cracker un logiciel. »
En poursuivant, « J'exige que vous n'enleviez pas ce torrent, de manière à ce que les gens puissent se moquer des talents de Minamoto et de Core [l'équipe de crackers, NDLR]. J'exige également qu'un meilleur crack soit réalisé, qui ne porte pas atteinte à l'expérience utilisateur de mon superbe programme. »

« Le piratage, je m'en fiche »

Etrangement, son ordre n'a pas été respecté, puisque le torrent en question a depuis disparu de The Pirate Bay.  Qu'importe ! Cette petite histoire a permis à Dmitry Chestnykh de partager son avis très personnel sur le piratage. Sur Reddit, site sur lequel il a posté une copie de sa lettre, le développeur explique qu'il n'en a plus rien à faire du piratage.
« C'est une perte de temps. Et depuis, je suis plus relaxé, je vis près de la mer, pratique le sexe régulièrement et mes cheveux ont repoussé. Volez mon logiciel si vous voulez, je suis heureux d'avoir 10 % (quel qu'en soit le nombre) d'utilisateurs légaux. »
Une sortie qui, accompagnée de la fameuse lettre, l'a transformé en star éphémère sur le site de partage de liens. Et ont amené quelques questions sur les conséquences de la copie illégale sur ses revenus. Des interrogations que Dmitry Chestnykh balaie en bloc.
« Il y a beaucoup de choses qui portent atteinte à mes revenus : les gens qui ne connaissent pas mon logiciel, après viennent les bugs, puis la concurrence, etc. Le piratage est quelque part en fin de cette liste. Je ferais mieux de parler de mon programme plutôt que de me battre contre les cracks. »
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Que font les hackers durant les matchs de foot ?
Heartbleed : que faire face à la faille de sécurité qui fait mal au coeur ? (vidéo)
Arrêt de Windows XP : nos conseils pour survivre (vidéo)
Popcorn Time, le nouveau cauchemar de Hollywood (Vidéo)
Microsoft confirme un nouvel Office pour Mac cette année
Piratage Orange: la DCRI saisie de l'enquête (MAJ)
Apple : trente ans de Mac en images
Le Macintosh a trente ans et son esprit est bien vivant…
Allemagne: 16 millions de boîtes email piratées
Un des co-fondateurs de The Pirate Bay voit son emprisonnement prolongé
Zapping Techno 6/10 : retour sur Juin 2013
AVG, un rempart anti-virus pour Mac
Etude : le piratage ne tue pas l’industrie du divertissement
Un gang arrêté pour avoir piraté à distance la Barclays à Londres
La Minute Cloud #3 : mes données sont-elles en sécurité dans le cloud ?
Au cœur de l'école 42 en compagnie de Xavier Niel
Apple pourrait organiser un événement spécial pour ses iPad le 15 octobre prochain
The Pirate Bay lance un navigateur anti-censure
Ils ont hacké les serveurs d’US Airways et sont partis avec des miles
Piratage : Nintendo attaque hackyourconsole.com