En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

UPC-Noos-Numericable devient l'unique câblo-opérateur français

Liberty Global vient de revendre son réseau national à Cinven et Altice. Déjà propriétaires de Numericable, ces derniers mettent ainsi la main sur UPC-Noos.

laisser un avis
A force de reventes et de consolidations, le marché français des câblo-opérateurs vient de donner naissance à un monopole de fait Numericable/UPC-Noos. Le fond d'investissement Cinven et le câblo-opérateur suisse Altice, déjà propriétaires de Numericable (qui avait absorbé France Télécom Câble), viennent en effet de racheter l'autre grand réseau câblé du marché français à l'américain Liberty Global. Montant de l'opération : 1,25 milliard d'euros (1,51 milliard de dollars).
Le groupe, dirigé par le magnat John Malone, avait pris le contrôle en juillet 2004 d'UPC France (et de sa marque Noos, ex-Cybercable) pour 650 millions d'euros. En cédant aujourd'hui ses actifs à la concurrence pour un peu moins du double de la somme engagée en 2004, Liberty Global réalise un retour sur investissement très confortable. Cette transaction devrait être finalisée dans le courant du deuxième trimestre 2006, a annoncé à Londres, Liberty Global, cité par l'agence Reuters.
Le câblo-opérateur américain s'est récemment délesté de ses investissements en Norvège et chercherait à faire de même sur le marché suédois, afin de se concentrer sur l'Europe de l'Est. En France, avec près de 3,5 millions d'abonnés, le nouveau groupe sera en position de quasi-monopole sur le marché national des câblo-opérateurs. ' De notre point de vue, l'opération française telle qu'elle existait, en tant qu'entité isolée, nétait pas viable ', a déclaré Manuel Khonstamm, directeur général de Liberty Global.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
L'enquête du FBI sur les fuites autour de Stuxnet menace libertés et transparence
Plaidoyer pour un renouveau du numérique en France
Un Mondial en demi-teinte
Audi MMI GPS Advanced : le top des systèmes de navigation embarqués
Clarion NX302E : un pack multimédia complet et abordable
Mercedes Comand Online : l’étoile revient dans la course
Volkswagen maps+more : GPS amovible et coach d’écoconduite
Citroën eMyWay / Peugeot WipNav
Renault Carminat TomTom Live : Renault Carminat TomTom Live le meilleur système d’informations trafic
Ford GPS Le multimédia pour tous
Le salon de tous les paradoxes
Dacia, la star du Mondial ?
Les caméras GoPro se mettent à la 3D
L’application d'alerte aux flashs d'Inforad débarque sur iPhone
Les utilisateurs d’avertisseurs de radars n’ont pas grand-chose à craindre
La technologie se démocratise
Au Mondial, le luxe fait toujours recette
Les électriques et les hybrides font enfin rêver
L’interface multimédia d’Audi accède désormais à Facebook
Nvidia présente les tableaux de bords du futur