En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Vidéo : la carte d'embarquement biométrique testée par Air France

Vidéo : la carte d'embarquement biométrique testée par Air France
 

La compagnie aérienne expérimente un nouveau système coupe-file contenant informations personnelles et empreintes digitales du passager.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • otodidakt
    otodidakt     

    lourdement armé :D :p

  • mick06041152
    mick06041152     

    Procédure doublon puisque avant d'embarquer la carte d'accés actuelle est passée dans un lecteur qui vous bloque si vous n'êtes pas dans le bon vol...Mais ces essais seront utilisable dans d'autres logiques...

  • Thodoug
    Thodoug     

    Encore le club des râleurs et des paranos du coin, j'imagine que puisque vous avez la science infuse et que tout ce que vous faites est génial vous savez de quoi vous parlez aussi bien dans la haute technologie que dans la politique

  • tirikoulax
    tirikoulax     

    1 - Enregistrement des bagages : C'est les agents d'Air France qui enregistrent vos bagages, mais ce sont les bagagistes de l'aeroport (pas de Air France, ni vous même pour des raisons de sécurités) qui octroient votre bagage dans le bon avion.

    2 - Controles de Sécurités : Les agents de sécurités de l'aeroport (pas de Air France, c'est un service de l'aeroport pour grouper le travail) vous controlent si vous n'enfreignez pas les regles de sécurités. A ce niveau, ce qui importe.

    3 - Controle de l'embarquement : C'est les agents d'Air France qui controle (pas la sécurité) si vous avez la carte d'embarquement (preuve que vous avez payé pour monter dans l'avion).

    Il y a bien 3 étapes distincts. En fait c'est l'étape 2 (qui est indépendant des 2 autres) qui obligent à procéder en 3 étapes.

    Air France intervient à l'étape 1 et 2. Et c'est sur ces 2 points qu'ils veulent économiser du personnel.

    C'est une question de sous-sous.

  • mamoulax
    mamoulax     

    LOL, la carte bio ne t'exempte pas des controles de sécurité.

    Pour bien comprendre, lorsque vous avez passé le controle de sécurité. Vous etes dans la zone de l'embarquement. Et là, potentiellement vous avez le choix de plx portes d'embarquement. Mais en fait vous ne pouvez embarquer que sur l'avion sur lequel vous avez payé le voyage. C'est à ce controle que sert cette fumeuse carte bio.

  • mich3463
    mich3463     

    La queue au portillon est toujours suivie d'une queue pour monter dans l'avion, et là il n'y a rien à faire, ce n'est donc qu'un passe droit pour les porteurs qui évitent une des deux queues (mais pas l'autre).
    D'autre part, la présence d'une hôtesse parait quand même utile, il y aura toujours des loupés.

  • André-Victor
    André-Victor     

    Puisque rien n'est conservé dans les serveurs, et que la vérification se borne à comparer une empreinte du voyageur et celle qui figure sur la carte, rien n'empêchera les réseaux terroristes organisés de se fabriquer de fausses cartes à partir d'une vraie carte falsifiée au niveau de l'empreinte...

  • fouduroy
    fouduroy     

    ...le flicage numérique se met en place. Vote numérique, biométrie sur les ordis, dans les aéroports, puce électronique sur les animaux de compagnie... ou comment être épié en permanence, avec des données dont on ne sait pas l'usage qui en est fait...
    On commence par le volontariat pour tâter le terrain, mais après ?

    Alors je sais, je suis certainement un parano qui voit le mal partout et qui crie à la conspiration.
    Il est vrais que nous vivons dans un monde idyllique entouré de gens pétris de bonnes intentions.
    Rappelons-nous toutefois que l'enfer en est pavé...

    PS : et puis pour en revenir à Air France, je suis certain qu'en cette période de croissance économique et de plein emploi, les hôtesses apprécieront le concept.

  • Victorien23
    Victorien23     

    C'est bon mais c'est encore une techno de trop et je le trouve complique avec toutes ces trois combinaisons. La demarche est trop fastidieuse pour le commun des voyageurs. Quelles avantages concurentielles serieuses ce systemes peut il procurer si ce n'est plutot du desavantage. De toute facon Air France j'oubliais est quelques parts seul dans le ciel et fait ce qui lui plait. Le grand monopole amene souvent a la follie/parano

  • kiitos
    kiitos     

    Un peu de sens critique ne nuirait pas à cet article que est un vrai publi-reportage. Désolant...

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire