En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Un avatar intelligent comme un enfant de quatre ans

Un avatar intelligent comme un enfant de quatre ans
 

Un laboratoire américain a créé un personnage virtuel, capable de raisonner comme un enfant de quatre ans. Il espère par la suite humaniser jeux vidéo et mondes virtuels.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • )jack(
    )jack(     

    Cher Luc, merci! (ce n'est pas une addition cryptée ;-)

    Je crois qu'on est encore très loin du TTT (total Turing test où un programme pourrait se faire passer pour un être humain)

    )jack(

  • lebateleur
    lebateleur     

    "Un laboratoire américain a créé un personnage virtuel, capable de raisonner comme un enfant de quatre ans. Il espère par la suite humaniser jeux vidéo et mondes virtuels."

    Bien sur un titre d'article doit attirer le regard
    mais de là à écrire de telles énormités

    Bien sur ce genre de nouvelle est abondamment relayé sur une grande partie de la presse friande de nouvelles technologies
    mais c'est cette exagération extrême qui finira par discréditer totalement les projets honnêtes présentant des résultats honnêtes.

    "raisonner comme un enfant de quatre ans ?"

    Différentes équipes de chercheurs travaillent dans le monde à simuler les capacités d'apprentissage d'un enfant de 1 an
    et c'est déjà bien au dessus de ce que peut actuellement prétendre l'IA.

    Confondre un test déductif (terrain du calcul et de l'ordinateur) avec l'intelligence du vivant, dont la composante principale
    (celle sur laquelle bute précisément l'IA) est la composante perceptive (supposant conscience et intentionnalité)
    c'est proposer de mesurer l'habileté d'un peintre ou d'un maréchal ferrant, à celle d'une pelle mécanique
    avec comme unité de mesure la puissance mécanique.

    Luc Comeau-Montasse

  • Azeal
    Azeal     

    Non mais c'est vraiment genial ca!!

  • Auld
    Auld     

    J'ai trouvé l'explication sur un autre site : un enfant de 4 ans ne réagit qu'en fonction de l'état de sa pensée à lui, à un moment donné. Il ne peut donc pas imaginer que Matt ne soit pas au courant du changement de boîte. Edd réagit donc bien comme un enfant de 4 ans. La réflexivité, qui permettrait à Edd de comprendre que Matt n'a pas vu le changement puisqu'il était absent, ne survient que plus tard dans le développement de l'enfant.

  • Daes
    Daes     

    J'n'ai pas non plus l'impression qu'le programme "Edd" fonctionne comme il le devrait :

    -Matt met la peluche dans la boite A devant Edd
    -Matt part
    -John change la peluche de boite.
    -Matt reviens
    -Edd indique que Matt pensera retrouver la peluche dans la boite B.

    Edd aurait du indiquer que Matt doit penser retrouver la peluche dans la boite A car c'est là qu'il l'avait laissé et Matt n'est pas au courant du changement de boite. Alors en définitive, Edd ne se place pas à la place de Matt, il raisonne en fonction de ce qu'il sait lui.

    En clair :
    résultat attendu = "edd indique boite A"
    resultat effectif = "edd indique boite B"
    Le test montre alors un défaut dans l'algorithme il me semble non ?

  • LeoPainter
    LeoPainter     

    ... puisque déjà supérieur à l'âge mental cumulé de deux commentateurs moyens...

  • poupra
    poupra     

    sur la vidéo il ne répond pas la boite A, mais la boite B.
    Pas si intelligent que ça....

  • Kmeleon
    Kmeleon     

    Non, il répond "He would look in box B"...

Votre réponse
Postez un commentaire