En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Tristan Nitot (Mozilla) : « Créer un OS made in France sera difficile »

Mis à jour le
Tristant Nitot, porte-parole de Mozilla
 
Tristant Nitot, porte-parole de Mozilla - Tristant Nitot, porte-parole de Mozilla

Inutile de réinventer la roue pour assurer sa souveraineté numérique, estime le porte-parole de Mozilla. Il serait plus judicieux de s'appuyer sur les projets open source existants.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • JDousto
    JDousto     

    Il y a eu un projet, en 2004 environ, de faire développer un OS sécurisé et Français basé sur Linux et plus précisément Mandriva. Le client ? Entre autres l'Armée et ses dizaines de milliers de postes utilisateurs !! Une décision fort logique qui aurait permis de maîtriser le code de l'OS (dans une certaine mesure), de maitriser le coût des licences et d'éviter les mises à jours d'OS à la microsoft (du type abandon d'XP) qui nécessitent de réécrire toutes ses applis. Entre temps les lobbies on joué et un contrat cadre historique avec Kro$oft a été passé. Où est la logique dans tout çà ?

  • pdumoulin
    pdumoulin     

    Si les politiques et industriels avait soutenu le projet de Gaël DUVAL pour le développement d'un OS Français, Mandriva, au lieux de payer des licences à Microsoft, on en serait pas là !!!
    Mandriva était un très bon OS que j'ai utilisé plusieurs année...

  • Hansi68
    Hansi68     

    Mandrake a connu de beaux jours en Amérique du Sud, mais il est vrai qu'une fois encore, l'état a raté le coche et se réveille avec 10 ans de retard...

    De toute évidence, notre ministre n'a pas encore compris que les solutions existent déjà : GNU/Linux pour le desktop, et Firefox OS pour le mobile. Donc côté investissement, c'est facile de ne pas se tromper !

    Le vrai problème de la sécurité aujourd'hui reste le matériel aux mains des américains et des chinois, et aussi longtemps qu'on n'oblige pas les fabricants à "ouvrir" la partie technique, en divulguant au minimum les sources des drivers, on se retrouvera avec des espions "made in NSA" et des appareils bridés.

    En outre, notre ministre devrait également s'attaquer à la vente forcée, qui permet de vendre aujourd'hui au particulier des machines présentées comme des compatibles PC, mais qui n'en sont plus. Cette escroquerie n'a que trop duré !

    Mais c'est vrai qu'il faut du courage politique, et pas juste des annonces sans lendemain.

  • Lennart
    Lennart     

    Mandrake devenu Mandriva était une distribution Linux Française et pour rien au monde des industriels devant échanger sur toute la planète n'ont souhaité s'enfermer dans une "spécificité française" étant plus un boulet qu'un avantage. Sauf bien sur si comme pour le cloud souverain l'état en subventionne le développement.
    Mais au fait ou en est le cloud souverain chez ceux qui ont croqué les subventions ?

Votre réponse
Postez un commentaire