En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

TMG, le chasseur de pirates de la Hadopi, sur la sellette

Mis à jour le
TMG, le chasseur de pirates de la Hadopi, sur la sellette
 

L'entreprise qui surveille les réseaux de P2P pour le compte des ayants droit a laissé des informations sensibles librement accessibles sur un de ses serveurs durant quelques jours.

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • dartapwet
    dartapwet     

    Je suis entièrement d'accord avec toi, et je trouve regrettable que personne n'ai ajouté les IP de nos très chère administration d'état ainsi que la cnil et la hadopi dans le fichier. Comme ça force aurait été de constater le délit de négligence caractérisé et de couper l'accès internet de TMG.

    Par contre je voudrais bien que l'on m'explique pourquoi dans la liste des éléments surveillés ont retrouve ces deux choses là à la fin:

    - Par le chaton du diable
    - Miaoû

  • gggrrreee50
    gggrrreee50     

    Ha dos Pis , ben ouais jmi coné en ortograf come en informatik.
    Non mais sérieux, c'est quoi les diplômes pour être payé une fortune sur le dos des citoyens sans avoir les compétences minimales pour assurer le boulot ? ha non, c'est pas des diplômes, juste un bon carnet d'adresse ! c'est pas dans les banlieue qu'il faut un bon coup de karsher, c'est chez nos politiques.

  • Nacyl
    Nacyl     

    Et dire que ces clowns d'hadopi prévoient un délit de "Négligence caractérisée"...

    Là, pour le coup c'est tout de même les deux pieds dedans !
    Et par qui, TMG...

    Il serait de bon ton que cette foutaise qu'est le filtrage du P2P cesse avant qu'il y ait des dommages collatéraux (surtout aux vues des gouffres en matière de sécurité...)

    Le projet dans son entier était (et est toujours) liberticide mais là c'est à la limite de la provocation.

    "Le patron de la société, Alain Guislain, que nous avons joint par téléphone en fin d'après-midi, affirme que la plate-forme utilisée pour la surveillance du P2P dans la cadre de la loi Hadopi n'a en aucun cas été compromise. Il reconnaît cependant que l'un de ses serveurs internes s'est retrouvé en libre accès le week-end dernier."

    Oui, c'est certain, là tout le monde est rassuré, ou pas...

    Pour Mme Michu qui se fera squatter son WIFI par un vilain pirate, elle pourra dire elle aussi à la justice qui lui demandera des comptes : "Désolée c'était un accident..."

    Je crains fort que non.

    Mais bon, après la publication de résultats spécieux (http://www.01net.com/editorial/532545/hadopi-efficace-et-presque-populaire-selon-une-etude/) et cette "faille" de sécurité chez TMG, on est en droit de se poser une question :

    Quelle est la légitimité de cette autorité si, d'une part, les résultats sont aussi modestes que ça et, d'autre part, la société à laquelle elle fait appel néglige son premier devoir qui est de sécuriser ses machines ?

    J'en profit pour remercier nos amis lobbyistes de tout poil par qui le malheur arrive.
    Encore merci de défendre une industrie sur le déclin qui cherche à se raccrocher aux branches désespérément au bénéfice de quelques "artistes" qui iront se domicilier à l'étranger.

    Au fait, à l'heure des restrictions budgétaires, j'ai trouvé un moyen d'économiser quelques millions d'euros : arrêter de financer le gouffre à pognon qui montre au quotidien qu'il ne sera jamais le remède au mal qu'il est censé combattre.

  • flouptitude
    flouptitude     

    Ca ne me fait pas rire. Quand on sait qu'Hadopi a le pouvoir d'accuser sans preuves, et sans possibilité de se défendre judiciairement, ça fout les glandes. Surtout quand on voit la rigueur avec laquelle la boite originaire des accusation travaille. Et si quelqu'un avait fait une injection d'IP dans ses fichiers, comment pourraient se défendre les personnes injustement accusées?

  • vect0
    vect0     

    Déjà qu'a la base je suis contre, quand je vois leur incompétence cela me fait bcp rire. Au final c'est les citoyens banals qu'il dérange car les personne qui pose véritablement problème ne seront jamais attrapé vu l'efficacité des entreprises avec laquel hadopi travail.

  • Jade83 2
    Jade83 2     

    à part coûter très cher au contribuable (donc nous tous), quel est l'apport de cet Hadopi et de ses prestataires bidons qui se font hacké si facilement ?!?
    quand on veut faire de la 'sécurité', on s'en donne les réels moyens, on ne confie pas CA à son copain ou son gendre (cooptation) !

  • Sérieusement
    Sérieusement     

    Là il ne s'agit pas de sécurité mais des plus élémentaires bonnes pratiques dans la gestion d'un site web. Mais les autres informations sont troublantes : le logiciel utilisé pour la traque à la disposition du citoyen "lambda" : Scandaleux.

  • Winger Chang
    Winger Chang     

    Dans la liste des oeuvres surveillés par TMG figurait un wallpaper de Michael Jackson nommé This is it, wallapper non officiel qui avait juste le tord de s'appeler This is it.

  • jrozhe
    jrozhe     

    Bah, bien. Autant ne pas securisé les serveur de test ...
    Heureusement qu ils ne sont pas dans le "genie" militaire

Votre réponse
Postez un commentaire