En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Quand la gendarmerie ignore la loi informatique et libertés

Mis à jour le
Quand la gendarmerie ignore la loi informatique et libertés
 

EN BREF - La semaine dernière, quatre associations affirmaient que la gendarmerie nationale avait constitué un fichier sur les Roms?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • lierre 59
    lierre 59     

    Il faut aussi se souvenir que ces fichiers ont été mis en place sous la présidence de Monsieur ... Mitteranr ... mais si, vous savez bien ! celui qui pàarlat de "coup d'état permanent" et qui, ensuite, a bien profityé de ls situation, allant jusqu'à faire payer par le contribuable français, en douce et sans que pertsonne ne le sache, le logement de sa maîtresse, ses déplacements en hélico officiel (avec utilisation du terrain de foot de l'Ecole Militaire comme zone d'atterrissage, etc !

  • 21584125
    21584125     

    si tu parles de la gauche pour eviter les magouilles , il faut te souvenir des ecoutes du temps de mitterrant ! et bien d'autres choses pas blanc blanc , que tu prenne n'importe quel parti politique c'est bonnet blanc et blanc bonnet

  • tyranausor
    tyranausor     

    Bien que "nul [ne soit] censé ignorer la loi", on ne la connaît presque pas! Et comme tous textes qui se respecte, il doit être largement diffusé et accessible à tous! En attendant, nul ne peut être gardien de la Paix s'il ignore la Paix!!

  • AncienFrançais
    AncienFrançais     

    D'un point de vue informatique, cela veut dire qu'une requête ne donne pas de résultats sur les origines ethniques.
    Mais cela ne veut pas dire que les origines ethniques ne font pas partie des critères d'une requête.

  • oriam
    oriam     

    Dans le rapport de la CNIL "Les requêtes effectuées sur cette base à partir de certains mots-clés n'ont pas révélé de données relatives aux origines ethniques des personnes qui y sont contenues."

  • AncienFrançais
    AncienFrançais     

    Justement !!! Ces fichiers sont doublement illégaux !!!

    D'une part, ils n'ont pas été déclarés, alors la CNIL tape du poing sur la table. Ce point reste le moins grave mais il est tout à fait normal qu'il y ait des sanctions à ce niveau. (ici, c'est la gendarmerie qui est mise en cause)

    D'autre part, le contenu de ces fichiers est illégal (statistique ethnique), et là c'est beaucoup plus grave, même inadmissible, c'est une véritable régression de l'Etat, une copie conforme des années 40. (Ici, c'est directement l'Etat qui est mis en cause)

    Pour finir, je crois qu'on peut dire aujourd'hui que la France est un pays en voie de développement et il est temps qu'un vrai partie politique remette de l'ordre et éradique toutes ces magouilles !!

  • KSocial
    KSocial     

    tout dépend du contenu des 2 fichiers qui doivent etre déclarer à la CNIL...
    Je parie qu'à cause des infos personnelles contenues dans ces fichiers la CNIL ne les autorisera pas...

  • oriam
    oriam     

    Avant de parler de tout et n'importe quoi je vous invite à lire le rapport en lui même en allant sur ce lien :
    http://www.cnil.fr/fileadmin/documents/La_CNIL/actualite/conclusions%20du%20rapport%20pr%C3%A9liminaire%20des%20contr%C3%B4les%20de%20la%20CNIL%20men%C3%A9s%20aupr%C3%A8s%20de%20la%20gendarmerie%20nationale_VD.pdf

    Vous y verrez que la gendarmerie n'est pas un parti d'extrême droite avec des méchants qui savent tout sur vous et qui sont persuadés que nous avons tous quelque chose à nous reprocher.
    La CNIL est une Autorité administrative indépendante, qui vérifie si les fichiers établis par les administrations sont conformes au respect de la Constitution en matière de droits individuels et respect de la personne.
    Tous les fichiers provenant d'administrations françaises doivent être déclarés auprès de la CNIL.
    Si vous lisez le rapport, la CNIL n'attaque pas le bien fondé des fichiers mis en cause, mais seulement l'absence de déclaration auprès de son organisme.
    La donne est toute différente. Il ne s'agit pas d'attaquer des fichiers mais juste de rappeler qu'ils doivent faire l'objet d'une déclaration auprès de la haute Autorité.
    Pas de quoi fouetter un chat.
    Encore beaucoup de bruit pour rien.
    Merci de m'avoir lu (si je ne suis pas censuré)

  • doudouallemand
    doudouallemand     

    suivant l'exemple donné par les forces de l'ordre... on est sur d'aller en prison, nous !!!

  • Perfoura
    Perfoura     

    Nos forces de l'ordre se plaisent pourtant à nous répéter que "nul n'est sensé ignorer la loi"...

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire